Venez découvrir notre magnifique boutique ou faites préparer votre commande en ligne!

ZAB - Juan Raul Lemus

ZAB - Juan Raul Lemus

Prix normal
$20.00
Prix réduit
$20.00
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 

CLÉMENTINE + CHOCOLAT NOIR + CRÉMEUX
(CLEMENTINE + BLACK CHOCOLATE + CREAMY)

APPROVISIONNEMENT / SOURCING
ORIGINE / ORIGIN : San Miguel, Mataquescuintla, Jalapa, Guatemala
PRODUCTEUR / PRODUCER : Juan Raul Lemus
VARIÉTÉ / VARIETY : Pache San Ramon
FERME / FARM : Los Tablones
PROCÉDÉ / PROCESS : Lavé / washed
ALTITUDE / ALTITUDE : 1900 m / 1900 MASL
PARTENAIRES / PARTNERS : Semilla Coffee
QUALITÉ / QUALITY SCORE : 86
VOLUME ACHETÉ / LOT SIZE PURCHASED : 2001 kg
FAB / FOB : 3.00$
RELATION / RELATIONSHIP : 1 année / 1 year


English version bellow

On attendait ce café avec impatience, mais le Guatemala ayant été durement frappé par la pandémie, le défi a été de taille pour les producteurs et productrices. En plus de mitiger les problèmes préexistants, le manque de main-d’œuvre dans les fermes et aux moulins a grandement affecté la productivité et retardé l’étape du traitement des grains post-récolte. Nous sommes d’autant plus reconnaissants de pouvoir vous offrir, en partenariat avec Semilla Coffee, ce café du producteur Juan Raul Lemus.

C’est son grand-père qui, en 1958, commença à cultiver le café; son père, Baudelio, suivra ses traces 20 ans plus tard. Aujourd’hui, Juan Raul et ses frères et sœur s’occupent de la finca Tablones où, à près de 2000 m d’altitude à San Miguel, dans la municipalité de Mataquescuintla, ils cultivent la variété Pache; mutation naturelle de Typica découverte en 1949 sur la ferme Brito, Santa Cruz Naranjo, au Guatemala, « San Ramon » fait référence à l’un des deux types de Pache, le second étant le Pache « Colis ».

L’achat de ce café a un double impact sur la communauté de Mataquescuintla; non seulement il permet à Juan Raul et sa famille de pouvoir vendre moins de cerises à petit prix sur les marchés locaux, et donc de recevoir un meilleur prix pour leurs micro-lots, mais il appuie également la lutte acharnée du groupe Café Colis Resistencia contre une minière canadienne, la Pan American Silver Corp., qui exploite un gisement d’argent dans la région sans que la population indigène locale, les Xincas, n’ait consenti ni même été consultée. Cet acte de pur colonialisme est une directe violation de la Déclaration des Nations Unies pour les droits des peuples autochtones . Malgré le bafouement flagrant des droits du peuple Xinca et la multitude de preuves de l’impact néfaste des activités de la minière sur l’environnement, la compagnie reçoit le feu vert pour opérer la mine Escobal en 2014. Depuis, « de multiples protestations pacifiques ont mené à des arrestations et des fusillades, ainsi qu’une montée des attaques et des meurtres par les forces de l’ordre dans le but d’intimider le groupe. Nombreux producteurs membres du groupe Café Colis Resistencia et leurs familles ont été victimes de ses offenses » .